C’est quoi le call ?

73

Un call est une option d’achat sur un actif sous-jacent (action, obligation, marchandise, etc.). Grâce à ce contrat, le souscripteur peut acquérir des titres financiers ou des matières premières à un prix et à une date prédéterminés. Le call revêt plusieurs utilités. Lorsqu’il s’agit d’une marchandise, elle permet à l’acheteur de se défendre contre une hausse des prix. Lorsqu’il touche aux produits financiers, son intérêt peut être spéculatif : l’acheteur et le vendeur parient alors sur la volatilité des actifs sous-jacents.

Les types de call

Il y a deux grands types de call (options).

A découvrir également : Comment changer de banque ?

D’une part, les options d’achat de type américain. Ces types de call permettent à l’acheteur d’exercer ce droit à tout moment jusqu’à l’expiration. En pratique, l’acheteur peut céder au vendeur quand il le souhaite.

D’autre part, les options d’achat de type européen. Ceux-là peuvent seulement être exercés à la date d’expiration réelle. Ils sont plus faciles à gérer. En effet, les paramètres parfois complexes ne gênent pas. Ces deux types de call diffèrent donc par le moment auquel il est possible d’exercer le droit d’option qui leur est associé. Un exemple de type de call est celui d’une entreprise qui souhaite se couvrir d’un risque de change. Elle devra d’abord acheter le dollar pour payer un fournisseur américain. Et pour ce faire, il faudra souscrire pour un call moyennant le prix des dollars (à acheter).

A lire en complément : Gestion financière : les missions et méthodes

Rôle du call

Le rôle principal du call est de se protéger contre une hausse du prix de l’actif sous-jacent. L’option d’achat permet également à l’acheteur de spéculer sur la hausse du sous-jacent tout en limitant le risque puisque seule la prime est facturée. À l’inverse, un spéculateur souhaitant vendre un call estime que le prix de l’actif sous-jacent ne dépassera pas le prix d’exercice. Ceci en considération l’horizon de la date d’expiration. Il peut également être utilisé dans la gestion de portefeuille à des fins de couverture des risques.

Avantages du call

Pendant la durée du call, l’acheteur a trois possibilités : exercer le droit d’option, la laisser expirer ou la revendre.

Exercice du droit d’option

Si l’acheteur décide d’exercer l’option, le vendeur est : tenu de lui livrer l’instrument sous-jacent au prix d’exercice initialement convenu. Cette option est intéressante si le prix de l’action augmente.

Expiration du droit d’option

Cette décision est nécessaire si le prix de l’instrument sous-jacent n’a pas tenu ses promesses. Cela tient aussi compte du niveau du prix d’exercice.

Vente du droit d’option

La vente d’une option d’achat consiste pour le vendeur à encaisser le montant de la prime payée par l’acheteur de l’option d’achat. En contrepartie, le vendeur est : tenu de fournir le montant de base si l’acheteur exerce son option d’achat. Le risque de perte pour les vendeurs d’options d’achat est illimité.