C’est quoi le deuil périnatal ?

72

Le deuil périnatal est une situation que doit surmonter un couple qui perd son enfant à quelques mois de l’accouchement ou juste après celui-ci. Il s’agit d’un moment très difficile pour les parents. Certains accompagnements peuvent cependant les aider à faire leur deuil convenablement.

Le deuil périnatal : qu’est-ce que c’est ?

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le deuil périnatal est la condition des parents confrontés aux décès de leur enfant. L’événement tragique pour être qualifié ainsi doit survenir entre la 22ᵉ semaine sans les menstruations et le 7ᵉ jour suivant la naissance.

A lire en complément : Où trouver les plus beaux maillots de bain ?

De cette définition, il ressort que le décès de l’enfant peut arriver :

  • pendant la période de gestation ;
  • durant l’accouchement ;
  • pendant les premiers jours suivant la naissance de l’enfant.

Néanmoins, le deuil périnatal ne peut pas être réduit à cette seule période. En effet, il correspond également à plusieurs autres réalités.

Lire également : Comment blanchir des couches lavables ?

Ainsi, est qualifiée de deuil périnatal la situation des parents qui affrontent le non-aboutissement d’une grossesse. D’un autre côté, il est aussi applicable aux parents dont le décès de l’enfant est intervenu avant 28 jours de vie.

Il faut noter que cette situation n’est pas du tout facile et la souffrance des parents est à son comble. Pour surmonter ce moment assez sombre, il est possible pour les parents de se fier à d’autres personnes. Cela n’effacera pas leurs souvenirs, mais cela permettra d’aller de l’avant.

Quelles solutions existent pour faire son deuil périnatal ?

Plusieurs solutions peuvent être envisagées par les parents pour surmonter le décès de leur enfant. Tout d’abord, une inscription dans un groupe de paroles est une option à avancer.

Cela leur permet de discuter avec des personnes qui éprouvent les mêmes sentiments qu’eux. De cette façon, ils peuvent s’exprimer et extérioriser leurs sentiments.

Cette étape leur permet de faire leur deuil. Le fait d’écouter des personnes qui ont traversé les mêmes épreuves qu’eux peut les rassurer. Ils bénéficient également d’un soutien inconditionnel de la part des membres du groupe et s’entraident. En France, il existe plusieurs associations qui œuvrent dans ce cadre.

Par ailleurs, une solution intéressante que les parents peuvent choisir, c’est de se rendre chez un psychologue. Une perte de ce type peut engendrer des troubles psychiques. Vous pouvez aller consulter un spécialiste pour une thérapie.

Le professionnel a les compétences nécessaires pour les guider dans cette phase difficile. Cette solution est prisée par la plupart des parents qui sont confrontés à cette situation de deuil périnatal.