Le Tengu et ses représentations dans l’art japonais traditionnel

551

Si vous êtes un passionné de la culture japonaise, vous avez sans doute aperçu un masque qui représente le tengu. Il se reconnait facilement par son masque rouge, son nez assez long et un visage exprimant de la colère. Ses représentations diverses et variées sont à découvrir ici.

Description du Tengu

Dans l’univers japonais, les démons font partie de la culture. Ce sont des créatures invisibles ayant de longs nez et qui ont un certain pouvoir dans l’univers. Que ce soit des démons, des fantômes, ces êtres surnaturels possèdent des pouvoirs magiques. Dans le shintoïsme, le Tengu est aussi considéré comme une divinité qui assure la protection de la Forêt et des montagnes. Les différentes représentations du Tengu offrent une expression faciale qui exprime de la colère et qui effraye.

A lire en complément : Accord mets et vin : suivez la recette de Giulia Negri pour réussir votre poisson grillé

Ils sont également dotés d’un visage cramoisi et possèdent un long nez. Il y a également de fortes ressemblances avec la divinité shinto Sakura Hiko, très populaire du pays. De plus, il a aussi des capacités aviaires c’est-à-dire des ailles qui lui permettent de voler. Ils ont un style vestimentaire particulier et sont habillés en Yamabushi. Ils représentent les gardiens sacrés dans les montagnes.

Les anciennes représentations et dans la peinture

Par le passé, les représentations étaient issues des rouleaux illustrés japonais. Le Tengu correspondait au prêtes bouddhiste orgueilleux qui à leur mort se transformait en démon. Quelques années plus tard, il est associé aux rituels ascètes des Yamabushi ainsi qu’au combat. Le tengu est également présent dans les sculptures traditionnelles et dans la peinture. Plusieurs accessoires s’associent d’un Tengu. Il s’agit entre autres du bâton de moine, les armes de guerriers, de l’éventail à plume pour souffler le vent.

A lire aussi : Comprendre la signification de l'œil d'Horus

Le tengu à l’aspect d’un mi — oiseau et mi-homme

Après de nombreux siècles, le tengu est vu différemment. Il serait à la fois mi-homme et mi — oiseau. Il est aussi assimilé à l’image d’un ancien prêt bouddhiste hérétique et serait même sa réincarnation. De ce fait, le long nez qu’il possède est un vestige du bec qu’il possédait lorsqu’une de ses parties était sous la forme d’un oiseau. Pour le kijuki, un livre de référence qui donne des informations sur l’histoire de la mythologie du Japon, le tengu a pour origine la divinité shintoïste Amanozako.

C’était une mi- femme, mi- oiseau qui possédait un long nez et qui avait un caractère colérique et monstrueux. Elle est aussi considérée comme le fruit du Dieu de la tempête Susanoo après s’être mis en colère. C’est également l’explication qui est donnée pour la présence des éventails. Pour d’autres historiens, le tengu serait issu de la divinité hindoue qui a la forme d’un aigle. C’était une créature qui semait la terreur et était destiné à être gardienne du bouddhisme.

Le tengu pour éloigner les forces obscures

Que ce soit au cinéma ou au théâtre, le tengu est très répandu. Dans la plupart des festivals, célébrations shinto et dans les mangas, le masque est utilisé pour effrayer les gens et en même temps marquer les esprits. Il a même été associé au yokai colérique. C’est un objet utilisé pour éloigner les mauvais esprits.

Les différents type de tengu

Les divinités tengu sont nombreuses et peuvent être classées en deux catégories. Il s’agit des grands tengu et des petits tengu.

Les deitengu

Ils sont dans la catégorie des grands tengu et représentent des êtres sages et spirituels. Ils ont un côté bienveillant, mais lorsqu’ils sont en colère, il devienne dangereux. Sous l’apparence d’un humain pour la plupart en plus du nez long, ils sont vénérés par de nombreuses personnes. Leur mission est de protéger la montagne. Leur pouvoir leur permet de voler, de provoquer des catastrophes naturelles et de souffler le vent. Ils auraient aussi la capacité d’allonger le nez d’un humain.

Karusu tengu

Leur physique a beaucoup plus l’apparence d’un aigle. Ils ont pour rôle d’être les serviteurs des grands tengu. Ils sont donc moins puissants que les grands.

Les ona tengu

Il s’agit des nones converties en démon, car ayant trop de vices. Elle s’occupait donc de séduire les hommes puis de leur montrer leur vraie nature.

Les guhin

Ils sont en bas de l’échelle et ont un caractère bienveillant. Ce sont les médiateurs de la nature, mais lorsqu’ils sont en colère, ils peuvent provoquer une tempête.

L’influence du Tengu dans la culture populaire japonaise

L’influence du Tengu dans la culture populaire japonaise est indéniable. Effectivement, cette divinité est présente dans de nombreux domaines tels que les arts martiaux, le cinéma ou encore la bande dessinée.

Les pratiquants d’arts martiaux voient en lui un symbole de force et de maîtrise. Leur costume traditionnel rappelle celui des tengu avec leur nez allongé et leurs ailes dans le dos. Les techniques qu’ils utilisent ont aussi pour nom des noms inspirés du Tengu comme ‘le coup de pied du Tengu’ ou encore ‘la technique du Tengu’.

Dans le monde du cinéma japonais, plusieurs films sont consacrés à cette divinité légendaire. Parmi les plus célèbres, on peut citer ‘Tenchu!’, un film sorti en 1969 qui raconte l’histoire d’un samouraï voulant se venger grâce aux pouvoirs mystiques d’un tengu.

Il ne faut pas oublier l’influence sur la bande dessinée japonaise avec notamment Naruto où Sasuke Uchiwa porte une tenue à l’effigie d’un tengu et utilise ses pouvoirs pour combattre ses ennemis.

Son influence s’étend jusqu’à nos jours sur différents aspects de la culture populaire japonaise : art martial, cinéma, manga… Le Tengu est devenu un véritable symbole du Japon traditionnel et continue d’inspirer les artistes d’aujourd’hui.

Le Tengu dans les arts martiaux et les jeux vidéo contemporains

Le Tengu est un personnage emblématique de la culture japonaise, et cela se ressent aussi dans les arts martiaux contemporains. Effectivement, de nos jours, plusieurs disciplines combattantes rendent hommage à cette divinité légendaire. Parmi ces dernières figurent notamment le Kendo ou encore le Ninjutsu.

Dans le Kendo, une arme en bois nommée ‘tengubô’ (bâton du Tengu) a été créée en référence au nez allongé des tengu. Le but étant d’utiliser cette arme pour frapper l’adversaire tout en gardant une distance suffisante grâce à son manche plus long que celui d’un sabre normal.

Quant au ninjutsu, il met l’accent sur la stratégie et les techniques sournoises ainsi que sur la maîtrise de soi. Les pratiquants s’inspirent beaucoup des pouvoirs mystiques associés aux tengu pour développer leur propre technique.

Le Tengu est aussi présent dans les jeux vidéo contemporains où il est souvent représenté comme un ennemi redoutable qu’il faut vaincre pour avancer dans l’aventure. Dans certains jeux comme Nioh ou Okami, il apparaît sous différentes formes avec des attributs magiques qui permettent aux joueurs d’accroître leurs chances de victoire face à leurs adversaires.

Il est donc indéniable qu’il s’agit là d’un personnage emblématique du folklore japonais qui a encore beaucoup à nous enseigner aujourd’hui.