Les meilleures pratiques pour gérer un compte de solde débiteur

937
person holding credit card

Divers thèmes sont utilisés pour qualifier l’état d’un compte bancaire. On parle par exemple de solde débiteur lorsque le solde est négatif. Les sommes débitées du compte sont donc supérieures aux sommes créditées. Cela peut entraîner le paiement des frais. Découvrez dans cet article les meilleures pratiques pour gérer un compte de solde débiteur.

Compte solde débiteur : qu’est-ce que c’est ?

On parle de compte solde débiteur lorsque le solde d’un compte bancaire est négatif. Les sommes qui ont été débitées (retraits, paiements, virements ou autres) dépassent celles qui ont été créditées sur le compte. Les revenus du client ne sont donc pas suffisants pour couvrir les débits effectués sur le compte. L’établissement bancaire peut autoriser que le compte soit débiteur dans une certaine limite. On parle de découvert autorisé. Cela signifie que le client peut être à découvert jusqu’à un certain montant (200 euros, 500 euros, 10 000 euros ou autres). Le découvert implique le paiement des frais appelés « agios ». Lorsque le client ne respecte pas le montant de son découvert autorisé par la banque et le dépasse, les frais à payer seront beaucoup plus élevés.

A découvrir également : Les métiers d'avenir du secteur financier : perspectives et opportunités

Comment sont calculés les agios en cas de solde débiteur ?

Le montant des agios dépend du montant du solde débiteur et de la durée d’utilisation d’autorisation de découvert. Voici la formule utilisée pour déterminer le montant des agios. Soit MA ce montant, on a :

MA = (Montant du découvert x Taux de la banque x Durée du découvert)/Nombre de jours dans l’année.

A lire en complément : Comment avoir un sommeil paradoxal ?

Le solde débiteur est considéré comme un crédit auquel un taux d’intérêt est appliqué. Celui-ci est réglementé par la Banque de France. Lorsque le client dépasse le découvert autorisé par la banque, celle-ci peut facturer des frais et des commissions supplémentaires. Ces informations doivent toutefois figurer dans le contrat afin d’éviter les mauvaises surprises.

Quelles sont les meilleures pratiques pour gérer le compte solde débiteur ?

Un solde débiteur peut entraîner une situation de surendettement. Les agios appliqués peuvent, en effet, augmenter votre découvert à chaque échéance. Il faudra donc procéder à une régularisation du compte. La meilleure solution pour retrouver un solde créditeur est de limiter vos dépenses. Vous devez limiter les opérations de retraits d’argent sur le compte et attendre d’avoir des revenus suffisants pour combler le vide. Il est conseillé de créer un tableau récapitulatif de vos revenus et de vos dépenses. Cela vous permettra d’identifier les dépenses à limiter ou à supprimer. Vous pouvez vous fixer des montants à ne dépasser chaque semaine. Il faudra également suivre régulièrement votre compte bancaire. Il existe des applications qui facilitent la gestion de son budget.

Si le solde débiteur résulte de plusieurs opérations de crédit en cours, il est conseillé de réaliser une opération de rachat de crédit. Cela consiste à rassembler différents crédits en cours de remboursement dans une nouvelle créance unique. Cela vous permettra d’avoir un seul crédit et un seul taux d’intérêt (TAEG) à payer. Vous pouvez réunir en un seul crédit le prêt personnel, le crédit immobilier, le crédit auto ou autres. Cela vous permettra de limiter les montants à rembourser chaque mois et de retrouver un équilibre financier.