Mal au dos : et si c’était une pathologie du rachis

1426

La pathologie du rachis est un ensemble de maladies liées à la colonne vertébrale. Le mal de dos peut être un mal passager ou une pathologie du rachis. Comment distinguer dans ce cas un mal de dos ordinaire de la pathologie ? Tour d’horizon sur les caractéristiques de chaque type de mal.

Comment reconnaître un mal de dos ordinaire ?

Le mal de dos peut avoir comme origine la mauvaise posture. Le fait de rester très souvent penché pour manipuler votre téléphone peut causer un mal de dos. La même chose arrive lorsque vous passez toute la journée assis dans un fauteuil au bureau.

A lire aussi : Comprendre les tarifs d'une contre visite médicale employeur : ce que vous devez savoir

Aussi, le fait d’adopter une posture pour mener une activité pendant de nombreuses heures amène le cou à ressentir des douleurs. Ces mêmes douleurs s’étendent au niveau des épaules. En dehors de ces endroits, il y a la colonne vertébrale qui fait également ressentir des douleurs.

Dans ce cas, la meilleure chose à faire est de penser à améliorer votre posture. Ce travail n’est pas complexe, mais nécessite l’intervention d’un professionnel. En effet, l’amélioration de la posture est un travail progressif. La première étape pour commencer est d’éviter de s’avachir.

A lire également : Eau de lune : rituels et bienfaits pour une pratique énergétique

C’est un comportement que vous avez l’habitude d’adopter sans vraiment vous en rendre compte. En outre, vous pouvez aussi pratiquer des exercices d’extensions lombaires. Ces activités consistent à vous allonger sur le ventre tout en pliant les bras.

Les mains doivent se trouver sur le sol. Ce même exercice fait travailler les épaules, car il faut qu’elles soient tirées vers l’arrière. Le cou et les épaules doivent être sur le même alignement que la colonne vertébrale.

Comment reconnaître un mal de dos qui est une pathologie du rachis ?

mal de dos

Pour savoir que votre mal de dos est une pathologie du rachis, vous devez observer les différents signes qui se montrent comme symptômes. La fièvre est le tout premier symptôme. Elle devient dans ce cas forte et incessante. Vous observez ensuite une altération générale et une perte de poids. La douleur thoracique est également l’un des symptômes de ce mal.

De plus, la colonne vertébrale subit une grave déformation. D’autres douleurs et traumatismes s’ensuivent. Il 0’agit des symptômes qui devraient vous alerter. Ce sont probablement les manifestations d’un mal de dos pathologique.

Que faire lorsque vous ressentez un mal de dos ?

Lorsque vous commencez à avoir mal au dos, la première attitude à adopter est d’aller voir un médecin afin d’avoir un avis professionnel. Cela vous permettra sûrement de savoir si c’est un mal ordinaire ou non. Toutefois, vous avez aussi la possibilité de prendre le temps de repérer les différents signes ou symptômes qui se manifestent.

Les différentes pathologies du rachis : hernie discale, scoliose, sténose spinale…

Le rachis est une partie du corps humain délicate et complexe. Il peut être affecté par différentes pathologies qui peuvent causer des douleurs plus ou moins intenses. Parmi ces pathologies, on trouve la hernie discale qui est souvent causée par un traumatisme ou un effort physique intense, la scoliose qui se caractérise par une courbure anormale de la colonne vertébrale, ainsi que la sténose spinale qui correspond à un rétrécissement du canal médullaire.

D’autres affections peuvent aussi toucher le rachis telles que les tassements vertébraux liés à l’ostéoporose, les fractures des vertèbres suite à une chute ou encore les arthroses responsables d’un épaississement et d’une déformation de certaines parties osseuses.

Il ne faut pas minimiser le mal de dos car cela pourrait entraîner des conséquences graves sur votre santé. Si vous ressentez régulièrement des douleurs dorsales sans cause apparente, il faut consulter rapidement votre médecin traitant pour qu’il puisse diagnostiquer précocement tout trouble potentiellement dangereux pour votre santé.

N’oubliez pas que prévenir vaut mieux que guérir ! Pour éviter toute affection grave du rachis, suivez nos conseils : adoptez une bonne posture corporelle en vous tenant droit(e), pratiquez régulièrement une activité sportive adaptée à vos capacités physiques et entretenez votre musculature dorsale avec quelques exercices simples mais efficaces comme étirer vos bras vers l’avant en levant légèrement le menton toutes les heures si vous travaillez en position assise plusieurs heures d’affilée.

Les traitements possibles pour soulager les douleurs du rachis : médicaments, kinésithérapie, chirurgie

En cas de douleurs au niveau du rachis, il existe plusieurs traitements possibles pour soulager la douleur et améliorer la qualité de vie des patients.

Dans un premier temps, les médicaments anti-inflammatoires peuvent aider à réduire l’inflammation qui peut causer ces douleurs. Les analgésiques peuvent aussi contribuer à atténuer les symptômes douloureux.

La kinésithérapie est aussi une option courante pour traiter les douleurs dorsales. Un kinésithérapeute qualifié peut vous aider à renforcer vos muscles dorsaux tout en améliorant votre posture corporelle. Cela peut notamment inclure des exercices de stretching, des massages ou encore une thérapie manuelle adaptée à votre situation spécifique.

Si ces traitements ne suffisent pas, pensez à bien discuter de tous ces traitements avec votre médecin traitant avant toute décision définitive quant aux options thérapeutiques envisagées car chaque traitement a ses avantages et inconvénients dans sa pratique ainsi qu’en termes financiers.

N’hésitez pas non plus à prendre des mesures préventives pour éviter les pathologies du rachis avant qu’elles ne s’installent. Un mode de vie actif et une alimentation équilibrée peuvent contribuer grandement à la santé de votre dos.