Qui sont la femme et le fils de Booder ?

169

Humoriste et acteur franco-marocain, Booder séduit un large public par son talent et sa gentillesse. Mais malgré le fait qu’il soit toujours sous les feux des projecteurs, il reste particulièrement discret sur sa vie privée. Même s’il n’est pas timide devant les caméras, il n’entre pas clairement dans les détails lorsqu’il s’agit de parler de sa famille. Depuis déjà quelques années, il a une femme et un fils. Qui sont-ils ? Pas aisée d’y répondre, mais cet article tentera de le faire.

Question énigmatique

De nombreuses vedettes du petit écran ou stars du cinéma n’hésitent pas à parler d’elles et à donner des informations sur leur vie privée. Ce n’est clairement pas le cas de Booder. Il est très discret concernant les deux êtres les plus chers qu’il ait en ce monde : sa femme et son fils.

Celui qui a joué notamment dans “Alad’2” ou dans “Neuilly sa mère !” évoque très rarement sa vie amoureuse et sa vie privée. Il est pudique sur ces sujets qui pour lui sont strictement personnels.

A lire également : Comprendre le fonctionnement d'une installation photovoltaïque autonome

Néanmoins, il a confié en octobre 2020 à un tabloïd qu’il a eu peur pour la vie de son fils quand celui-ci est né. Il a cru qu’il allait perdre un enfant, et il était animé d’une émotion tellement intense qu’il a fini par en parler. Lui qui normalement ne dit rien sur sa famille a donné l’information que son fils était malade. Comme il s’agit d’une de ses rares confidences, celle-ci avait rapidement fait le tour de la toile et fut relatée par plusieurs médias.

Mais personne n’a les noms et photos du fils de Booder, encore moins de sa femme. Évidemment, des clichés circulent, mais nul ne peut affirmer avec exactitude que ces informations sont exactes. Seul Booder lui-même peut le faire, mais ne le souhaite pas. Le mystère est pour l’instant toujours jalousement gardé secret.

A lire également : Christina El Moussa (biographie) Investisseur immobilier et personnalité de la télévision américain

Cela peut paraître surprenant, mais en réalité ça ne l’est pas à bien y réfléchir. En procédant comme ça, Booder évite à sa famille d’être entourée et épiée par les paparazzis et autres journalistes de magazines à scandale. Il préserve son jardin secret et il sait faire la part des choses. Vedette en public, il devient un père et un mari quand il n’est plus sur scène ou devant les caméras.

Que savons-nous alors sur Booder ?

Comme dit plus haut, Booder est discret sur sa vie privée. Mais, même si nous ne savons pas qui sont sa femme et son fils, d’autres informations sur lui sont accessibles. Déjà, son vrai nom est Mohammed Beniamna et il est né 13 août 1978 à Bouarfa, dans le sud-est du Maroc. Depuis son enfance, il avait deux principales passions : l’humour et le football.

Booder est arrivé à rassembler ses deux passions dans le nom de scène qu’il s’est donné. En effet, il a repris son surnom de l’ex-footballeur marocain Aziz Bouderbala. C’est avec ce surnom qu’il s’est fait connaître, notamment, depuis ses débuts d’activités en solo dans les années 2000.

Malgré qu’il soit né au Maroc, Booder a passé toutes ses années de formation en France, plus précisément à Paris. Aussi, en dehors de la scène, Booder affirme qu’il n’est pas très drôle. Son caractère en tant que citoyen serait différent de l’image qu’il porte devant les caméras et devant ses spectateurs.

Comment sa maladie constitue-t-elle une force pour sa carrière ?

Comme vous le savez certainement, Booder est atteint d’une maladie. Il s’agit de la maladie de Maroteaux-Lamy qui est débilitante. Les symptômes de ce trouble héréditaire sont nombreux. Ils vont du nanisme aux malformations squelettiques en passant par la surdité.

Cela explique donc la carrure étrange de l’humoriste avec sa petite taille et ses traits immédiatement reconnus. Mais, ça n’a jamais constitué un obstacle pour lui. Il ne s’est jamais senti handicapé ou incapable de réaliser son rêve. Son apparence n’a pas dissuadé le public dans l’appréciation de ses capacités scénique.

Booder se sert de son physique comme un allié dans ses sketches. Il fait une autodérision bien pensée et qui se mêle bien au contexte de ses blagues. Aujourd’hui le corps de Booder est devenu un outil pour sa profession.