Comment changer de banque ?

1294
Comment changer de banque ?

Pour changer de banque, quelle que soit la raison, vous avez le choix entre faire les démarches vous-même ou recourir à l’aide à la mobilité bancaire. Dans les deux cas, les étapes à suivre sont simples.

Recourir au service d’aide à la mobilité bancaire

Pour changer de banque vous-même, vous devrez identifier votre nouvelle banque sur la base de vos besoins. Renseignez-vous bien pour en savoir plus sur cette banque pour ne pas faire un mauvais choix. Une fois que vous avez comparé toutes les offres répondant à vos besoins sur le marché, et décidé quelle banque choisir, il faut préparer le transfert. Cette préparation prend en compte de faire le point de toutes vos possessions dans la banque actuelle.

A découvrir également : Les meilleures pratiques pour gérer un compte de solde débiteur

Une fois que vous savez tous les produits que vous détenez, le transfert se fera plus facile. Assurez-vous également de faire un suivi des chèques pour éviter qu’un chèque ne se présente à l’encaissement après la clôture du compte. S’il s’agit d’une banque en ligne, n’oubliez pas de télécharger toutes vos sauvegardes de documents avant la fermeture du compte.  Enfin, prenez le temps de tester la nouvelle banque avant de l’adopter. Une fois testée et validée, transférez les fonds de l’ancien compte vers la nouvelle banque puis clôturer l’ancien compte.

Lorsque vous optez pour l’aide à la mobilité bancaire, cela revient à donner à votre nouvelle banque un mandat pour s’occuper de toutes les démarches administratives nécessaires pour le changement de banque. La nouvelle banque informe l’ancienne de votre souhait et enclenche le processus. Les deux banques ont 22 jours pour réaliser ce processus gratuit. A noter que l’aide à la mobilité n’est valable que pour les comptes courants.

A lire en complément : La finance d'entreprise vs la comptabilité : les différences

Comparer les offres de banques

Comparer les offres des banques est l’une des étapes clés pour réussir votre changement de banque. Pour ce faire, vous devez définir vos besoins et attentes en matière de services bancaires. Par exemple, si vous êtes souvent à découvert, privilégiez une banque qui propose des solutions adaptées à cette situation.

Il peut aussi être judicieux d’évaluer la qualité du service clientèle proposé par chaque établissement financier. Dans certains cas, les tarifs peuvent être attractifs, mais un service médiocre peut rendre difficile l’utilisation quotidienne du compte en banque.

Pensez aussi aux frais liés à la tenue du compte courant ainsi qu’aux différentes cartes proposées (carte bleue classique ou haut-de-gamme). Les frais annexes comme les retraits dans des distributeurs hors réseau doivent aussi être pris en considération afin d’optimiser au mieux le choix final vers une nouvelle offre plus avantageuse.

Une fois que ces éléments ont été pris en compte, n’hésitez pas à utiliser différents comparateurs pour trouver facilement l’offre qui vous convient le mieux. Des sites internet tels que Meilleurebanque.com permettent notamment d’afficher toutes les offres disponibles sur le marché et leurs avantages respectifs pour faciliter votre choix.

N’oubliez pas non plus qu’il ne faut pas forcément se contenter uniquement des grandes enseignes traditionnelles : découvrez aussi les néobanques qui sont fortement implantées depuis plusieurs années maintenant avec leur offre innovante et très compétitive dans cette jungle financière. Changer sa banque devient alors bien plus simple grâce aux outils mis à disposition pour une meilleure compréhension des offres. N’hésitez plus, étudiez les différentes possibilités et trouvez la banque qui répondra le mieux à vos besoins !

Vérifier les prélèvements automatiques et les virements récurrents à transférer

Une fois que vous avez choisi la banque vers laquelle vous souhaitez transférer votre compte, vous devez vérifier les prélèvements automatiques et les virements récurrents à transférer. Il serait effectivement dommageable d’oublier certains paiements réguliers et d’avoir des frais ou des pénalités au bout du compte.

Pour cela, dressez une liste exhaustive de tous vos prélèvements automatiques : loyer, électricité, gaz, abonnement à internet… Pensez aussi aux cotisations syndicales ou associatives qui peuvent être prélevées sur votre compte.

Une fois cette liste réalisée, contactez chacun des organismes pour leur communiquer le changement de RIB afin qu’ils puissent mettre en place rapidement les nouvelles coordonnées bancaires. Vous pouvez aussi profiter de l’occasion pour vérifier l’utilité réelle de ces prélèvements et résilier ceux qui ne sont plus nécessaires.

En ce qui concerne les virements récurrents, comme le salaire mensuel ou encore certaines pensions alimentaires, par exemple, là aussi il faudra contacter chaque organisme pour leur fournir vos nouvelles informations bancaires. N’hésitez pas non plus à anticiper un peu avant le changement effectif du compte courant afin d’éviter toute mauvaise surprise pendant la transition entre deux comptes différents.

N’oubliez pas que même si toutes ces démarches peuvent paraître fastidieuses à première vue, elles seront indispensables pour une transition sereine vers votre nouvelle banque sans perturbations dans vos différentes opérations financières habituelles. Alors, prenez le temps d’effectuer toutes les vérifications nécessaires pour éviter des frais ou retards qui seraient parfaitement évitables avec une bonne préparation.