Quelle est la formule de politesse pour un juge ?

198
formule de politesse pour un juge

Écrire aux autorités administratives et judiciaires peut s’avérer être un véritable casse-tête. Il en est ainsi parce qu’un jargon particulier est utilisé. Si vous ne le maîtrisez pas, vous pouvez commettre des erreurs. Pour vous faciliter la tâche, découvrez la meilleure formule de politesse à adopter pour un juge.

La formule de politesse pour un juge : des expressions qui varient

Comme son nom l’indique, la formule de politesse traduit le respect ou la considération que vous accordez à votre destinataire. Selon que ce dernier soit un proche ou un professionnel que vous ne connaissez pas particulièrement, les expressions consacrées varient.

A voir aussi : Qui est la femme de Booder ?

En ce qui concerne le juge, pour faire bonne figure, restez dans un cadre typiquement professionnel. À cet effet, utilisez les expressions comme « Monsieur le juge ou Madame la juge ». Vous veillerez à ce que la lettre « M » en début de « Monsieur » et « Madame » soit toujours en majuscule.

Comme formule de politesse, vous pouvez employer « Je vous prie d’agréer Monsieur le juge (ou) Madame le juge, l’expression de mes plus respectueuses salutations ». Il est aussi possible de se servir des formules comme « Je vous prie d’agréer Monsieur le juge (ou) Madame le juge, l’assurance de ma considération distinguée ».

A lire en complément : Conversion L en m3 : les fondamentaux à connaître

Vous pouvez aussi employer le qualificatif sincère. Dans le cas d’espèce, vous direz simplement « Je vous prie d’agréer, Monsieur le juge (ou) Madame le juge, l’expression de mes plus sincères salutations ».

La formule de politesse pour un juge : les autres formes de formulations

Le début de phrase « je vous prie d’agréer » n’est pas le seul approprié pour vous séparer poliment du magistrat assis dans votre lettre.

C’est ainsi que vous pouvez utiliser pour conclure, « Monsieur le juge (ou) Madame le juge, veuillez croire en mes respectueux sentiments ». Il est aussi possible de terminer votre lettre de saisine par la mention « Veuillez croire, cher Monsieur, (ou) chère Madame, à mes sentiments cordiaux ».

Vous pouvez aussi faire plus simple en utilisant la courte expression « Veuillez croire cher Monsieur (ou) chère Madame, à mes sentiments cordiaux ».

Un juge n’est pas un maître

Dans la pensée populaire, il est courant d’entendre ou de voir les personnes appeler tous les professionnels de droit « maître ». En réalité, il n’en devrait pas être ainsi. Cette appellation est plus réservée aux avocats.

Ainsi, la formule de politesse pour un juge, stricto sensu ne devrait pas contenir l’appellation maître. Ce serait donc un abus de langage que de dire « Je vous prie d’agréer Cher Maître, l’expression de mes plus respectueuses et sincères salutations ». Toutefois, il faut dire que les tribunaux n’en tiennent pas rigueur aux personnes qui formulent ainsi la conclusion de leur lettre.

Est-il possible de préciser le juge saisi ?

formule de politesse pour un juge

La formule de politesse pour un juge peut être générale ou spécifique. Dans le second cas, vous devez préciser le titre du juge que vous saisissez.

Ainsi, il est possible de conclure votre lettre, lorsque vous contactez le juge des tutelles par : « Je vous prie d’agréer Monsieur le juge des tutelle (ou) Madame le juge des tutelles, l’expression de mes plus respectueuses salutations. »

Vous pouvez aussi utiliser « Monsieur le juge des tutelles (ou) Madame le juge des tutelles, veuillez croire en mes respectueux sentiments ».

En fonction des formules indiquées plus haut, et selon le titre du professionnel que vous contacter, vous pouvez vous adapter.

Que faire lorsque le juge est un ami ?

La formule de politesse pour un juge n’est pas utilisable seulement dans un cadre formel. Elle est aussi employée dans un cadre amical. C’est ainsi que vous pouvez conclure votre lettre avec « Bien courtoisement » ou « Mes amitiés ». Bien entendu, le juge doit être votre ami ou un proche.

Contacter un professionnel pour saisir le juge

Les questions de formes et de fonds sont très importantes en droit. Pour éviter les erreurs, il est important de confier la lettre de saisine du juge à un professionnel. Il peut s’agir notamment d’un cabinet d’avocat spécialisé dans le domaine d’intervention du magistrat.