Quelle est la taille de Bénabar ?

76

Bénabar, de son vrai nom Bruno Nicolini, changea sa caméra et son stylo contre un ordinateur et un piano pour devenir finalement un chanteur remarquable. Le chanteur est né le 6 avril 1993 à Marseille et mesure 1m75. Pour plus d’informations, suivez l’article !

Enfance

Bruno Nicolini, alias Bénabar, est né à Thiais dans la banlieue parisienne. Bruno est élevé dans le sud de la banlieue parisienne en Essonne. Sa mère italienne est libraire et son père français travaille en tant que régisseur dans le cinéma.

A lire également : Erwin Bach : biographie du mari de Tina Turner

Dès l’âge de huit ans, il s’initie à la trompette. Il n’a pas réellement d’intérêt pour la musique, mais la trompette est l’instrument privilégié des clowns et du cirque. Or, il est tellement impressionné par la magie de ces derniers. Dès son plus jeune âge, Bénabar côtoie le milieu artistique et, fasciné par ce domaine, ses parents lui offrent une trompette à l’âge de huit ans.

Après le bac économique en poche et six mois dans une high-school américaine, Bénabar prend la décision de se lancer dans une carrière cinématographique. Avec ce sérieux virage vers l’image, Bruno Nicolini devient technicien et apprenti-photographe pour le cinéma. En 1988, passionné par l’écriture, il écrit et réalise son premier court-métrage en tant qu’assistant-régisseur stagiaire à 20 ans.

A lire en complément : Les stations de ski idéales pour un week-end

Sa carrière de scénariste

Sa carrière de scénariste prend son envol trois ans plus tard. Sa troisième œuvre « José Jeannette » lui vaut entre autres et reçoit le prix Georges de Beauregard, le Prix du Public de Nancy et le Prix Spécial du Jury au festival de Montréal. En plus de son amour pour le cinéma, Bénabar aime beaucoup la télévision et la musique.

A l’occasion de son troisième court-métrage, le cinéma petit format ne l’intéresse plus et il décide de s’engager dans l’écriture d’un long-métrage. Quel surprenant détour de sa vie de carrière ! Comme Bruno Nicolini est doté de talents de scénariste, il sait les vendre à la TV, surtout à Canal + pour la série « H ». Il écrit alors des sketches et des éditos à la commande.

À l’âge de 25 ans, Bénabar changea sa caméra et son stylo contre un ordinateur et un piano. Comme il est autodidacte, il commence à passer ses journées entre ces derniers dans le but de prendre de l’inspiration, de la concentration et de la rigueur, surtout durant le petit déjeuner.

Du cinéma et de la télévision à la chanson

Bénabar réalise trois courts-métrages : Nada Lezard (1991), Sursum corda (1994) et José Jeannette (1992). Ce dernier film est présent sur le DVD Bénabar live au Grand Rex. Le film est primé au Festival de Cognac. Bruno Nicolini exerce ses talents en tant que scénariste à la TV, surtout pour La Famille Guérin et la série H (mentionné plus haut) sur Canal+. Au générique de ce canal, il apparaît sous son vrai nom.

Bénabar décide ensuite de composer, d’ écrire puis d’interpréter des chansons. En duo avec son ami Patchol, celui-ci a pour habitude d’appeler Barnabé « Bénabar ». Bruno Nicolini décide alors d’adopter son nouveau nom Barnabé.

Bénabar rencontre son copain en quête de paroles et il écrit ses premières chansons. Ensuite, il est prêt à se lancer dans l’exercice autonome et plus souple de la musique. Le groupe Bénabar &Associés est né. Son premier album «La P’tite Monnaie» paraît en 1997 et remporte une certaine réussite grâce à une tournée marathon de près de 300 dates.

Le premier album « La Petite Monnaie » sorti chez Zébuth devint un succès confidentiel soutenu par des concerts dans toute la France. Au niveau média, l’enthousiasme est bien présent et plusieurs diffuseurs comme MCM, Europe 1, France 3 nationale et régionale, France Inter, les locales de Radio France, Fip… soutiennent le groupe. Ce dernier arrive à remplir quelques-unes des belles salles de la capitale (L’Européen, Le Cabaret Sauvage ou Le Café de la Danse) pendant son passage à Paris.

Dû à cette expérience, Bruno Nicolini décide de s’impliquer surtout dans la production de ses nouveaux titres.