Quelle est la taille de Bénabar ?

1435

Bénabar, de son vrai nom Bruno Nicolini, changea sa caméra et son stylo contre un ordinateur et un piano pour devenir finalement un chanteur remarquable. Le chanteur est né le 6 avril 1993 à Marseille et mesure 1m75. Pour plus d’informations, suivez l’article !

Enfance

Bruno Nicolini, alias Bénabar, est né à Thiais dans la banlieue parisienne. Bruno est élevé dans le sud de la banlieue parisienne en Essonne. Sa mère italienne est libraire et son père français travaille en tant que régisseur dans le cinéma.

A découvrir également : Spectacles Broadway 2023 : meilleures comédies musicales à voir

Dès l’âge de huit ans, il s’initie à la trompette. Il n’a pas réellement d’intérêt pour la musique, mais la trompette est l’instrument privilégié des clowns et du cirque. Or, il est tellement impressionné par la magie de ces derniers. Dès son plus jeune âge, Bénabar côtoie le milieu artistique et, fasciné par ce domaine, ses parents lui offrent une trompette à l’âge de huit ans.

Après le bac économique en poche et six mois dans une high-school américaine, Bénabar prend la décision de se lancer dans une carrière cinématographique. Avec ce sérieux virage vers l’image, Bruno Nicolini devient technicien et apprenti-photographe pour le cinéma. En 1988, passionné par l’écriture, il écrit et réalise son premier court-métrage en tant qu’assistant-régisseur stagiaire à 20 ans.

A lire aussi : Quels sont les bonus offerts par les casinos en ligne en France ?

Sa carrière de scénariste

Sa carrière de scénariste prend son envol trois ans plus tard. Sa troisième œuvre « José Jeannette » lui vaut entre autres et reçoit le prix Georges de Beauregard, le Prix du Public de Nancy et le Prix Spécial du Jury au festival de Montréal. En plus de son amour pour le cinéma, Bénabar aime beaucoup la télévision et la musique.

A l’occasion de son troisième court-métrage, le cinéma petit format ne l’intéresse plus et il décide de s’engager dans l’écriture d’un long-métrage. Quel surprenant détour de sa vie de carrière ! Comme Bruno Nicolini est doté de talents de scénariste, il sait les vendre à la TV, surtout à Canal + pour la série « H ». Il écrit alors des sketches et des éditos à la commande.

À l’âge de 25 ans, Bénabar changea sa caméra et son stylo contre un ordinateur et un piano. Comme il est autodidacte, il commence à passer ses journées entre ces derniers dans le but de prendre de l’inspiration, de la concentration et de la rigueur, surtout durant le petit déjeuner.

Du cinéma et de la télévision à la chanson

Bénabar réalise trois courts-métrages : Nada Lezard (1991), Sursum corda (1994) et José Jeannette (1992). Ce dernier film est présent sur le DVD Bénabar live au Grand Rex. Le film est primé au Festival de Cognac. Bruno Nicolini exerce ses talents en tant que scénariste à la TV, surtout pour La Famille Guérin et la série H (mentionné plus haut) sur Canal+. Au générique de ce canal, il apparaît sous son vrai nom.

Bénabar décide ensuite de composer, d’ écrire puis d’interpréter des chansons. En duo avec son ami Patchol, celui-ci a pour habitude d’appeler Barnabé « Bénabar ». Bruno Nicolini décide alors d’adopter son nouveau nom Barnabé.

Bénabar rencontre son copain en quête de paroles et il écrit ses premières chansons. Ensuite, il est prêt à se lancer dans l’exercice autonome et plus souple de la musique. Le groupe Bénabar &Associés est né. Son premier album «La P’tite Monnaie» paraît en 1997 et remporte une certaine réussite grâce à une tournée marathon de près de 300 dates.

Le premier album « La Petite Monnaie » sorti chez Zébuth devint un succès confidentiel soutenu par des concerts dans toute la France. Au niveau média, l’enthousiasme est bien présent et plusieurs diffuseurs comme MCM, Europe 1, France 3 nationale et régionale, France Inter, les locales de Radio France, Fip… soutiennent le groupe. Ce dernier arrive à remplir quelques-unes des belles salles de la capitale (L’Européen, Le Cabaret Sauvage ou Le Café de la Danse) pendant son passage à Paris.

Dû à cette expérience, Bruno Nicolini décide de s’impliquer surtout dans la production de ses nouveaux titres.

La discographie de Bénabar

Bénabar est un auteur-compositeur-interprète qui a sorti huit albums studio à ce jour. Son premier album, « La P’tite Monnaie », est sorti en 1997 sous le nom de Bénabar et Associés. Il faut attendre trois ans avant que Bruno Nicolini ne sorte son premier disque sous le pseudonyme de Bénabar.

En 2001 paraît son deuxième album, intitulé « Bénabar ». Le succès populaire se confirme avec la chanson phare « Le Dîner », qui devient rapidement un hit radiophonique. L’album rencontre un large public et remporte une Victoire de la Musique pour l’« Album révélation de l’année ».

En 2003, Bruno Nicolini revient sur scène avec un nouveau spectacle, mettant en avant les chansons du nouvel opus : « Les Risques du Métier ». Cet album connaît aussi un grand succès critique et commercial. La tournée associée sera triomphale et fera découvrir au public des titres comme « Majorette », « Tu peux compter sur moi » ou encore « Ce que l’on peut voir danser ».

Deux ans plus tard, il retourne en studio pour prendre part à l’enregistrement d’un troisième opus très attendu par ses fans : « Reprise des négociations ». Ce dernier contient les tubes désormais incontournables tels que « Le Fourmi » ou encore « Midnight Maniacs ».

Il faudra ensuite patienter jusqu’en 2008 pour découvrir le quatrième album studio de l’artiste, intitulé « Infréquentable ». Les singles extraits de cet opus ont été largement diffusés à la radio et dans les médias. Parmi eux figurent « Politiquement correct », « J’aimerais tellement » ou encore « C’est quand que tu viens ? ». Le disque connaît une fois encore un grand succès commercial.

En 2011 sort son cinquième album, « Les bénéfices du doute », qui sera aussi très bien accueilli par la critique et le public. Cet opus est marqué par des collaborations avec des artistes tels que Françoise Hardy ou Vanessa Paradis.

Suivent ensuite deux albums : « Inspiration » en 2014, qui se veut plus personnel, tandis que « Le début de la suite » en 2018 renferme beaucoup plus de mélodies pop rock. L’album contient notamment le single phare « Feuille d’automne ».

Son engagement associatif et politique

En plus de sa carrière musicale, Bénabar est aussi engagé dans des actions associatives et politiques. Il a notamment été très impliqué dans la campagne présidentielle de 2007 en France, soutenant activement la candidate socialiste Ségolène Royal.

Il s’implique aussi auprès d’associations humanitaires comme Action contre la Faim ou encore les Restos du cœur pour lesquels il organise régulièrement des concerts de soutien. En 2013, il participe à un concert au Zénith de Paris avec une pléiade d’artistes pour fêter les trente ans des Restos du Cœur. Cette soirée mémorable sera retransmise sur TF1.

Bénabar est aussi très actif dans la défense des droits homosexuels et a pris position publiquement lors du débat autour du projet de loi sur le mariage pour tous en France en 2013. Pour lui, l’amour n’a pas besoin d’une étiquette particulière et toutes les formules qui permettent aux couples amoureux de se marier doivent être accueillies favorablement par la société.

Le chanteur se montre aussi sensible à l’environnement et milite pour la protection animale depuis plusieurs années déjà. Son engagement écologique s’est concrétisé par exemple lorsqu’il a refusé que son nom soit utilisé comme marque commerciale pour une entreprise productrice d’eau en bouteille plastique : « Je ne suis pas fier que mon nom soit accolé à une production polluante », expliquait-il.

Au-delà des engagements personnels qu’il prend, Bruno Nicolini donne beaucoup à travers ses chansons en livrant des messages et des réflexions sur le monde qui l’entoure. Son dernier album « Le début de la suite » est ainsi marqué par une prise de position politique claire, notamment avec les titres « L’Angleterre », dans lequel il revient sur le Brexit, ou encore « Les mots d’amour », un hommage aux migrants tentant de rejoindre l’Europe.

Bénabar a su s’imposer comme un artiste engagé, tant à travers ses prises de position publiques que via sa musique. Sa notoriété lui permet aujourd’hui d’être entendu sur différents sujets importants pour notre société.