Peut-on créer une entreprise sans apport ?

1161

La création d’une entreprise requiert un capital de base pour le lancement du projet. Toutefois, il est souvent constaté que bon nombre des créateurs ne disposent pas à leurs débuts de fonds pour assurer l’investissement de leur activité. Est-ce alors possible de créer une entreprise sans apport ? Éléments de réponse !

Créer une entreprise sans apport : oui, c’est possible !

Il est bel et bien possible de créer une entreprise sans apport. Cependant, cela est faisable de façon juridique. En réalité, les sociétés dont la création ne nécessite pas de capital social y sont concernées. Il s’agit entre autres des entreprises individuelles ou des microentreprises.

Lire également : Les avantages de choisir une formation en alternance dans le domaine de l'assurance

Aussi, les sociétés par actions simplifiées (SAS), les sociétés par actions simplifiées unipersonnelles (SASU) et les sociétés civiles sont également impliquées. Il en est de même pour les structures à responsabilité limitée (SARL, EURL), les sociétés en nom locatif (SNC), etc.

Par ailleurs, le capital social à constituer pour ses statuts juridiques est d’un euro. Si vous prévoyez de créer une société anonyme, sachez qu’elle nécessite un apport minimal. Cela dit, créer une entreprise sans aucun apport financier dans la pratique s’avère très difficile. Des formalités juridiques passant par l’installation de la société et l’acquisition des matériels doivent être faites. Cela vous demandera forcément d’y investir.

A lire en complément : 10 métiers qui sortent de l'ordinaire

Créer son entreprise sans apport : quels sont les inconvénients ?

créer une entreprise sans apportCréer une entreprise sans apport présente des limites. L’un des inconvénients est que vous ne pouvez pas être qualifié d’associé. En réalité, devenir l’associé d’un établissement traduit un apport d’argent, de biens, de connaissances et plus encore.

Pourtant, le capital d’une entreprise est défini en termes de parts sociales ou d’actions. Ainsi, pour jouir des droits conférés par ces titres, vous devez contribuer au capital.

De plus, en absence d’un minimum d’apport, vous ne pourrez pas investir dans votre activité. En outre, sans argent pour accompagner vos idées, les appels aux partenaires ne pourront pas porter de fruits. Ces derniers douteront de votre crédibilité.

Astuces pour créer une entreprise sans apport

Pour financer la création d’une entreprise sans aucun apport, plusieurs solutions s’offrent à vous. Dans un premier temps, essayez de trouver des associés qui participeront au capital. En retour, ils auront un pourcentage sur les revenus de l’entreprise.

Vous pouvez également demander un prêt d’honneur. En effet, il est donné aux créateurs n’ayant aucune épargne personnelle pour lancer leur projet à part l’honneur. Pour être sûr d’en bénéficier, rédigez un projet clair, sérieux et bien complet.

Outre ces financements, vous pourrez aussi opter pour la love money, les microcrédits, le financement participatif (crowdfunding), etc.

Comment financer une entreprise sans apport ?

Créer une entreprise sans apport peut sembler être un défi de taille, surtout lorsqu’on ne dispose pas des fonds nécessaires pour démarrer. Pourtant, il est possible de trouver des solutions alternatives pour financer son projet. Voici quelques astuces qui peuvent vous aider à réaliser votre rêve d’entrepreneur.

Lorsque vous envisagez la création d’une entreprise sans apport, le premier réflexe qui vient souvent en tête est de recourir à un prêt bancaire. Toutefois, les établissements financiers sont généralement frileux à l’idée d’accorder un crédit aux entreprises naissantes et peu expérimentées. Vous devez bien préparer votre dossier avant toute demande auprès d’un organisme financier.

Il est aussi possible de bénéficier des aides publiques proposées par l’État ou les collectivités territoriales (prêts à taux zéro, subventions…). Ces dispositifs visent principalement à encourager la création et le développement des entreprises innovantes dans certains secteurs prioritaires comme le numérique ou l’économie sociale et solidaire.

De plus en plus populaire ces dernières années, le crowdfunding permet aux entrepreneurs de lever des fonds auprès du grand public via une plateforme internet spécialisée. Le principe consiste à présenter son projet sur la toile en espérant atteindre un montant minimum fixé au préalable afin que celui-ci soit financé par les internautes intéressés.

Cette solution de financement consiste à lever des fonds auprès de ses proches (famille, amis, connaissances…). Les investisseurs sont généralement plus enclins à soutenir les projets portés par leur entourage qu’ils estiment être viables.

Pour financer une entreprise sans apport, vous devez bien étudier. Vous devez vous montrer stratégique dans la recherche de sources de financement alternatives et innovantes afin que votre entreprise puisse prendre son envol.

Les différentes solutions pour créer une entreprise sans apport

Créer une entreprise sans apport n’est pas impossible. Cela implique de trouver des financements alternatifs et innovants. Effectivement, il existe plusieurs solutions pour se lancer dans la création d’entreprise à moindre coût.

Il s’agit d’un type de fonds qui permet aux particuliers de participer au financement des PME et TPE innovantes. À travers ce dispositif, les investisseurs bénéficient d’une réduction d’impôt sur le revenu pouvant atteindre 18 % du montant total investi.

Cette solution consiste à mobiliser un certain nombre d’investisseurs pour créer une société en souscrivant au capital social initial. Les associés fondateurs ne disposent donc pas forcément d’un apport personnel important mais peuvent bénéficier du soutien financier et technique des autres actionnaires.

Ce mode de financement est généralement utilisé pour acquérir des biens mobiliers ou immobiliers nécessaires à l’exercice de son activité professionnelle (véhicule commercial, machine-outil…). Le leasing permet ainsi le paiement par échéances mensuelles tout en conservant l’utilisation du bien loué pendant toute la durée du contrat.

L’autofinancement consiste simplement à utiliser ses propres ressources pour financer son entreprise. Cela peut être le fruit d’une épargne personnelle, de la cession d’un bien immobilier ou encore des bénéfices générés par une activité professionnelle antérieure.

Les solutions pour créer une entreprise sans apport ne manquent pas. Il suffit de savoir chercher et trouver les sources de financement adaptées à son projet entrepreneurial. En se montrant créatif et innovant dans sa démarche, on peut réussir à concrétiser ses projets sans avoir à dépendre des aides publiques ou des prêts bancaires traditionnels.