Quelles aides pour les travaux ?

72

Entreprendre des travaux dans votre logement réclame un certain budget qui peut décourager de nombreuses personnes. Heureusement, il existe des aides financières pour vous soutenir, que ce soit pour des travaux d’amélioration ou de rénovation. Elles s’adressent aux locataires ou propriétaires occupants. Vous envisagez de faire des travaux de rénovation chez vous ? Voici les aides dont vous pouvez bénéficier.

MaPrimeRénov

MaPrimeRénov est aujourd’hui la principale aide à la rénovation énergétique. Elle a remplacé depuis le 1er janvier 2020, le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE). Elle permet essentiellement aux propriétaires occupants de réaliser des travaux de rénovation énergétique (installation d’un poêle à granulés, isolation des combles…). Cette aide est accessible à l’ensemble des propriétaires, quels que soient leurs revenus.

A découvrir également : Pour quel contrat électricité opter ?

Pour faciliter le financement, elle est versée en une fois dès la fin des travaux. Vous pouvez toutefois bénéficier d’une avance de frais qui vous aidera à régler l’acompte des travaux. Le montant de l’aide est forfaitaire et s’adapte aux revenus ainsi qu’aux gains écologiques permis par les travaux. Bien évidemment, seuls les travaux de rénovation énergétique sont concernés.

Les aides de l’ANAH

Grâce au programme « Habiter mieux » de l’ANAH (l’agence nationale de l’habitat), vous pouvez bénéficier d’une subvention pour réaliser vos travaux jusqu’à 50 %. Vous devez néanmoins être un propriétaire résident. Par ailleurs, vous pouvez bénéficier d’une aide allant jusqu’à 35 % du montant total si vous êtes un propriétaire bailleur.

A découvrir également : Frigo connecté : les critères de sélection pour choisir un modèle

Cette aide est toutefois placée sous condition de ressources ou liée à un loyer plafonné. Vous devez principalement être propriétaire de votre logement et avoir l’objectif de réaliser les travaux pour l’amélioration de votre habitat. Vous devez également vous engager à rester dans le logement 6 ans après les travaux de rénovation. De plus, les travaux doivent être réalisés par un professionnel RGE.

L’Eco-prêt à taux zéro et la TVA réduite

L’Eco-prêt à taux zéro couvre jusqu’à 40 % du montant total des travaux, quel que soit le lieu d’implantation de votre habitat. Il vous permet en tant que propriétaire d’emprunter sans intérêt. Le montant du prêt est compris entre 7 000 € et 30 000 € selon les travaux financés. Il faut toutefois noter que cette aide n’est éligible que pour les logements de plus de deux ans.

De plus, ce dernier doit être votre résidence principale ou celle de votre locataire. Les travaux doivent surtout être effectués par des professionnels Reconnus Garants de l’Environnement. Par ailleurs, vous pouvez également bénéficier d’une aide de réduction de TVA à 5,5 %. Ceci concerne les locaux d’habitation achevés depuis plus de 2 ans.

En somme, les aides disponibles pour les travaux sont nombreuses et variées. Cependant, toutes ne vous seront nécessairement pas accessibles, surtout selon votre situation fiscale.