Comment se déroule une séance de tai-chi ?

956
séance de tai-chi

Le Tai-chi est une discipline corporelle basée sur la réalisation de plusieurs mouvements continus et circulaires, le tout avec lenteur et précision. Il constitue l’une des cinq branches de la Médecine Traditionnelle Chinoise lorsqu’il est combiné avec le Qi Gong. Voici le déroulement d’une séance de tai-chi.

L’échauffement lors de la séance de tai-chi

Une séance de tai-chi commence obligatoirement par un échauffement. Il est constitué de quelques exercices spécifiques visant à travailler les muscles et les articulations.

A voir aussi : Les 04 meilleurs sites de rencontre en 2023

Cette séance a pour but la préparation du corps aux mouvements qu’il devra effectuer. Elle réduit ainsi les risques de déplacement des os et de blessures. Cette étape est généralement courte : elle n’excède pas une vingtaine de minutes.

Le Qi Gong

Lors de la deuxième phase d’une séance de tai-chi, le professeur se focalise sur des éléments propres au Qi Gong.

A voir aussi : CUU : code universel d'urgence en cas d'accident d'avion

Le terme chinois « qi » signifie « énergie » et « gong » symbolise « le travail ». Le Qi Gong est donc le travail de l’énergie grâce au corps.

Au cours de la séance, les éléments de Qi Gong vous aident à mieux vous concentrer. Vous pouvez ainsi davantage canaliser votre énergie, et même l’amplifier.

Ces exercices permettent le rééquilibrage de votre posture corporelle. Ils sont principalement relatifs à la méditation. Cette étape dure également une vingtaine de minutes.

L’apprentissage des mouvements en fin de séance de tai-chi

séance de tai-chi

Plus qu’une étape avant la fin de votre séance de tai-chi ! La préparation étant achevée, le professeur entre enfin dans le vif du sujet. Cette phase dure généralement une heure. Vous y apprenez des mouvements relatifs à cinq styles différents. Il s’agit :

  • du style Chen,
  • du style Wu Chien,
  • du style Sun,
  • du style Wu Yu,
  • et du style Yang.

Votre professeur vous montre comment réaliser ces mouvements. Il faut procéder lentement et suivre un ordre précis.

Vous commencez par pratiquer la forme. La découverte des ressentis du corps est l’étape suivante. Une fois cette osmose atteinte, vous passez à l’entraînement. Il a pour but le respect des règles basiques et l’adoption des bonnes postures.

Focalisez-vous sur les différents enchaînements. Il est important de savoir que le tai-chi possède plusieurs sous-disciplines. Une fois que vous avez maîtrisé les mouvements élémentaires, il est l’heure du Tuishou.

Cette sous-discipline consiste à pratiquer les nombreux gestes appris précédemment, mais avec un binôme. Il sera possible plus tard de vous initier au tai-chi avec le maniement des armes. Il faut alors suivre une formation sur le Taiji Quan, le Taiji Dao ou le Taiji Jian.

Inscrivez-vous dans un centre spécialisé ou encore dans un club sportif pour maîtriser cette discipline. Certains de ces établissements mettent à votre disposition des vidéos. Très instructives, elles sont relatives aux principaux mouvements et aux enchaînements. N’hésitez pas à les télécharger afin de vous entraîner à domicile.

Généralités sur le tai-chi

Le tai-chi possède de multiples bienfaits pour la santé. Il augmente la longévité et vous permet d’éviter de tomber. Au départ, le tai-chi était une technique de combat. Elle se transmettait oralement de maître à élève au sein des familles de paysans.

Plusieurs auteurs attribuent ses origines à Zhang Sanfeng. Ce moine chinois, né le 9 avril 1247, en aurait créé les treize postures de base.